2019

Les 7 péchés capitaux

2020

Les sorcières

Cette année nous avons choisi le thème des sorcières.

Les sorcières véhiculent avec elles toute une histoire : celle des bûchers et des procès, mais aussi celle des contes qui peuplent notre imaginaire collective. Si l’on en croit Mucchembled (Culture populaire et culture des élites) les procès pour sorcellerie au XVIIème siècle avaient deux objectifs : affaiblir le pouvoir des femmes et  à travers elles, anéantir une culture rurale et populaire foisonnante. Il parle de ces procès comme d'un véritable ethnocide.

Les bûchers que l’on installait dans les campagnes ont une résonance forte sur la Communauté de Communes Loue Lison. En effet, des femmes et des enfants ont été brulés dans le village de Montfort. Travailler sur ce thème est une façon de mettre en avant les relations de domination et la figure du bouc-émissaire, qui reste, hélas, toujours actuelle.

2018

Le Pont du

Diable

Happy Garden

2017

2015

2016

Son et Lumière

Préhistorique

La fourmilière est  un temps de rencontre autour d'un thème et de différentes pratiques artistiques et culturelles. Axée sur les arts vivants, le théâtre, la danse, le chant... elle y entremêle souvent d'autres activités, en fonction des thèmes et des savoirs des participant.e.s. On peut y découvrir toutes sortes de pratiques : ateliers philosophiques, yoga,  psychogénéalogie, cueillette de plantes sauvages. La fourmilière favorise des rencontres et des échanges entre les habitant.e.s d’un même territoire et d’autres, plus éloignés. Elle est un cadre coopératif, où les savoir-faire et l’imaginaire des un.e.s et des autres s’imbriquent pour aboutir à une journée de restitution théâtralisée et festive. C'est un espace d’expérimentation humaine et collective, entre des parents et des enfants, entre des ami.e.s et des inconnu.e.s qui le deviendront, un dépaysement à quelques kilomètres de chez soi.

Fourmilière

Boite à

idées